Chocolats et marrons glacés: les grands crus à Paris

Depuis le XIXe siècle, Boissier, le confiseur et Bonnat, le chocolatier, s’appliquent à conserver un savoir-faire artisanal français unique.

Les marrons glacés, la gourmandise légendaire de Boissier, sont le fruit d’un travail de transformation de la châtaigne en une confiserie craquante. Une châtaigne en provenance de France, d’Italie, de Grèce ou de Turquie selon les crus. Experte de cette friandise, la maison Boissier a même imaginé une cave à marrons dans sa nouvelle boutique située au 48, rue de Passy, Paris 16e.

Bonnat, la valeur sûre du chocolat, est une longue histoire familiale également, en Isère. Une boutique a ouvert à Paris au 189, rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 8e. Cinq mois par an, Stéphane Bonnat parcourt le globe à la découverte des grands crus de cacaos. La maison est notamment connue pour son chocolat “Selva Maya” des Mexique, fruité, intense et délicat. Parmi les nouveautés, on peut citer “Madre de Dios” du Pérou, composé de cacaos de la région éponyme où d’anciens cacaoyers endémiques ont été sauvés. Mais nous ne pouvons pas non plus passer à côté de “Hacienda Rosario” du Venezuela. A la fois puissant et sensible, il ravira les amateurs éclairés.

Le Salon du chocolat à Paris (30 octobre au 3 novembre 2019)

On peut retrouver les deux maisons au Salon du chocolat parmi plus de 200 autres artisans.
Papilles et émotions gustatives sont mises à rude épreuve au salon. Que de tentations à découvrir dans l’univers subtil et audacieux du cacao !
Certains artisans se distinguent par leur créativité ou leur sens de l’accueil. Un sourire, quelques mots partagés, une dégustation avec toute une poésie et notre gourmandise en action, serait-ce cela la recette parfaite d’un bon chocolat ?

Des immenses tablettes en vrac aux mini-coffrets, le chocolat s’invite à toutes les tailles.
Côté petits carrés et boules colorées, nous retenons le maître chocolatier Pascal Pochon et ses truffes croquantes Gianduja Amarena et Caramel sésame. Les japonais, comme Hatt et Tokyo chocolate, se font, eux, remarquer par l’association de goûts fruités.
Pour Noël, vous pouvez opter pour le coffret de Bonnat ou bien “Les Petits carreaux de Noël” des Petits carreaux de Paris, qui fêtent leurs 4 ans.

Parallèlement au salon, l’application Chocoholics permet de découvrir de nouveaux chocolats et de partager leurs notes de dégustation. Vous pouvez scanner une tablette de chocolat et obtenir les évaluations et commentaires de la communauté.

Christine Lejeune et Nathalia Bienvenu, Octobre 2019
Crédit photos : Christine Lejeune et Nathalia Bienvenu

Paris le Luxe, Luxury news
Chocolats et marrons glacés: les grands crus à Paris