Le Ritz Paris : légende et enchères

Une exposition éphémère chez Artcurial en avril met en scène, dans un décor du palace reconstitué, les trésors de l’Hôtel Ritz qui seront ensuite dispersés aux enchères.

Depuis son inauguration le 1er juin 1898, l’hôtel Ritz de Paris a vu défiler sous ses ors toutes les plus grandes célébrités de ce monde, d’Ernest Hemingway à Lady Diana en passant par Proust et le chef Escoffier. Coco Chanel y vécut plus de trente ans dans un appartement, entourée de ses propres meubles, à quelques rues de ses ateliers de la rue Cambon. L’écrivain Scott Fitzgerald et son épouse Zelda y séjournèrent pendant les Années Folles et le palace inspira au romancier “Un diamant gros comme le Ritz“. Audrey Hepburn y tourna en 1957 “Love in the afternoon“. Au cœur de la place Vendôme, fief des plus grands joailliers, le l’hôtel parisien incarne aux yeux du monde le luxe à la française et le modernisme. Chacune des 159 chambres était dotée d’un mobilier de style d’époque, de sa propre salle de bain et d’un poste de téléphone.

En juin 2016, un Ritz totalement rénové rouvrait au public après quatre années de travaux spectaculaires. Environ 10 000 pièces de mobilier et objets décoratifs répartis en 3 500 lots, qui n’ont pas retrouvé leur place depuis la réouverture de l’hôtel, seront vendus aux enchères chez Artcurial, du 17 au 21 avril 2018. Seront ainsi dispersés la première baignoire de l’établissement fondé par César Ritz, vaisselle, meubles, luminaires, tapis, tableaux, sièges, lits, linge de maison, objets d’art asiatiques, estimés chacun entre 100 et 5 000 euros.

Auparavant, du 12 au 16 avril, ces pièces emblématiques seront exposées dans les salons de l’hôtel Marcel Dassault, siège parisien d’Artcurial sur les Champs-Elysées, dans une mise en scène grandiose et éphémère signée du décorateur français Vincent Darré, rappelant l’ambiance et le style du Ritz.

Les visiteurs traverseront successivement la suite Coco Chanel, la suite Windsor ou la suite Impériale, pourront s’attarder dans le Salon Chinois ou dans la Galerie des Vitrines, se perdre dans les jardins de l’hôtel, en terminant au Bar, avec au mur toutes les copies de maîtres qui ornaient l’hôtel. Au total, ce sont près de 19 atmosphères différentes qui prendront vie le temps de l’exposition “il était une fois le Ritz Paris“.

Caroline Le Got, Mars 2018
Crédit photos : Vincent Leroux
Trois tabourets au Ritz Bar (Artcurial)
Ensemble de sièges à l’antique de la suite Windsor, du Ritz Paris (Artcurial)

Paris le Luxe, Luxury news
Le Ritz Paris : légende et enchères Le Ritz Paris : légende et enchères Le Ritz Paris : légende et enchères