Lever de rideau sur le gâteau “Favart” à l’Opéra Comique

Pour la Saint Valentin, l’Opéra Comique, sur le point de rouvrir ses portes, s’offre son gâteau : « le Favart » en réponse à “l’Opéra”. Un gâteau créé par Gaston Lenôtre il y a 60 ans en hommage au Palais Garnier.

Et c’est encore la maison Lenôtre qui a mis la main à la pâte mais en concertation avec des amateurs de l’Opéra Comique, des gourmets et des gourmands, invités à voter sur le site du théâtre pour imaginer cette pâtisserie unique et collaborative.

L’extérieur du gâteau en forme de dôme s’inspire de la coupole du bâtiment, à moins qu’un œil coquin y perçoive le sein voluptueux d’une cantatrice pointé en son centre d’un bouton doré à la feuille ! Son habit rouge éclatant rappelle la couleur des sièges de velours de la salle de spectacle. Cette coque en pâte d’amande révèle une crème mousseline à la vanille Bourbon de Madagascar mêlée à des framboises fraîches, le tout reposant sur un fond croustillant feuilleté et nappé de coulis à la framboise.

Lancé dans les boutiques Lenôtre en exclusivité pour la Saint Valentin (les 13 et 14 février 2017), en version duo à partager en amoureux, « le Favart » pourra être dégusté en solo accompagné d’une coupe de champagne Duval Leroy Rosé à l’entracte dans les foyers de l’Opéra Comique dès sa réouverture au mois de mars. Il reviendra dans toutes les boutiques Lenôtre à partir du 12 avril 2017 comme l’une des stars de la collection Printemps-Eté 2017.

Ainsi l’Opéra Comique ou “salle Favart” répare-t-il l’injustice gastronomique dont il était victime depuis trop longtemps. Le père du librettiste et auteur de théâtre et d’opéra comique Charles-Simon Favart était lui-même pâtissier, célèbre au XVIIe siècle pour avoir mis au goût du jour des pâtisseries médiévales, “les échaudés”. Et ironie du sort, il épousa la comédienne Justine Duronceray, surnommée Mademoiselle Chantilly !

Le Favart en vente dans toutes les boutiques Lenôtre et sur leur site Internet (22 euros).

Caroline Le Got, Février 2017
Crédit photo : TDhellemmes

 

Paris le Luxe, Luxury news
Lever de rideau sur le gâteau “Favart” à l’Opéra Comique